Une enquête montre que plus de la moitié des français âgés de 15 à 26 ans ne partiront pas en vacances cet été. Une majorité d’entre eux préfèrent profiter de cette période pour travailler.

Beaucoup de mes étudiants sont très méritants et valeureux. Beaucoup si ils ne sont pas en alternance ni en stage et même parfois forçant l’admiration travaillent pendant ces mois d’été en plus en cumulent pour pouvoir assumer leurs charges de l’année. On dit que les jeunes ne veulent pas travailler???? Et pourtant certains de mes étudiants sont vraiment d’une exemplarité particulière. Ils combinent cours, stages, alternance et petits boulots tout en assurant des études supérieures de niveau licence ou masters.

Je pense ainsi à Franck qui cumule son master 2 RH avec un stage alterné et un petit boulot. D’Alex qui fait des extras la semaine de cours complémentaire à son alternance. De Maya qui travaille dans un fast Food dès la fin de ses cours. De Kevin qui a du mal à suivre mes cours mais est le premier présent en cours et doit se lever et marcher de long en large pour rester éveillé et bien assimiler ses cours. Nombreux sont ceux qui triment pour accéder à un niveau d’études en le finançant qui leur permettra justement de prétendre à un emploi plus qualifié.

Alors en cette période estivale où nous revendiquions le droit à la déconnexion et au lâcher prise sachez que beaucoup d’étudiants aujourd’hui pour obtenir un diplôme d’école supérieure sont prêts à bien des investissements et sacrifices. Alors une petite pensée, un grand respect et un grand merci pour votre assiduité tout au long de l’année et votre détermination.

Travailler pendant ses études peut paraître effrayant car cela nécessite du temps et de l’organisation. Mais le job étudiant peut s’avérer être un très bon moyen de financer ses études et présente de nombreux avantages.
La règle la plus importante pour concilier travail et études est de choisir un job adapté aux études pour garder un rythme de vie sain et éviter que l’emploi étudiant ait un impact négatif sur les résultats.

Beaucoup de jeunes Français ont décidé de travailler plutôt que de partir en vacances cet été.

C’est ce qui ressort de plusieurs enquêtes concernant un panel de personnes âgées de 15 à 26 ans. Plus de cinq jeunes sur dix resteront chez eux en juillet et août.

Le job d’été apparaît donc, au regard de cette étude, comme une nécessité pour un nombre conséquent de jeunes. En effet, quand on leur demande pourquoi ils travaillent l’été, 70% des sondés évoquent le besoin de faire des économies. Plus de la moitié (51%) évoquent également le besoin de financer leurs études.

La nécessité de travailler l’été semble en effet augmenter avec les années. 66% des étudiants travaillent en juillet et août.

Le cumul du temps de travail demeure toutefois un facteur de vigilance. Ne pas travailler le soir les jours où en tant qu’étudiant ils sont en entreprise. Le repos minimum est de 11 heures consécutives et la durée maximale de travail est de 10 heures par jour.
En règle générale, un salarié ne peut pas travailler plus de 44 heures par semaine en moyenne.
Malgré tout la donne économique bafoue parfois les règles les plus évidentes. En droit du travail, il est plutôt bienvenu de communiquer le cumul d’heures à chaque employeur afin que chaque partie puisse vérifier la légalité des horaires effectués.

De plus en plus d’étudiants sont obligés de cumuler études et job étudiant pour réussir à payer leurs factures.

Mais est-ce réellement une bonne solution ? L’alternance est également une solution pratique pour se faire une expérience professionnelle.

Avoir un job étudiant ne permet pas seulement de financer ses études mais c’est également un très bon moyen d’acquérir de l’expérience professionnelle.
Même si cet emploi n’a pas de lien avec les études, celui-ci valorisera le profil de l’étudiant  ! Cela montrera que l’étudiant est courageux et qu’il connaît le monde du travail… qualités que les recruteurs apprécient beaucoup ! De plus, lorsqu’ils chercheront leur premier emploi, nombreux seront ceux qui n’auront jamais travaillé et cela leur permettra de faire la différence.
Avoir un job étudiant peut également être un moyen de travailler au sein d’une équipe et d’enrichir son réseau.
En cette période estivale où nous prenons tous un peu de recul afin de nous remettre de cette dure année de labeur, je pense souvent à vous que je retrouverai si vous n’avez pas encore franchi le pas dans la cour des grands. À vous qui même si vous faites partie des générations Y Millenials ne revendiquez pas le droit à la déconnexion parce que la digitalisation est un paramètre de vos gènes et qui travaillez sans relâche toute l’année été inclus, sachez que vous forcez l’admiration et méritez notre respect.

Beaucoup d’entre nous ne pourrions pas cumuler tout cela et avoir autant de double ou triple vie si l’on compte vos études, vos petits boulots et vos alternances ou stages alternés. Alors pour une fois je n’avais pas envie de parler monde du travail, pedagogie, coaching mais juste parler de vous et vous dire que si l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt vous serez demain des acteurs formidables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code